French English

Who will become the next artsetter artist ? Vote

Artsetter is changing the rules of the art market: contemporary art is no longer an elite entity. As the curators, members vote to determine which candidates will become the next Artsetter artists. Become an artsetter, and participate in this revolution by voting to express your artistic taste.

These are the Artsetter Artist applicants. Artists with enough votes will be granted an Artsetter gallery to display their artwork. Artists need 50 votes to be selected. Browse through the artists and vote for your favorites!

Become an artist

artsetter candidates

Sergei Inkatov
Sergei Inkatov Vote Number of votes: 0/50
Info:

Sergei Inkatov was born in Baku in 1971. 1987 Entered art vocational school in Baku to study painting. 1992 recived Certificate of Tver (Russia) high artistic school after Venitsianov class of painting Member of Russian Artist`s Union in Estonia Laureate of the fund ”Cultural Property», Russia, Laureate of the competition «Tallinn Cultural Capital of Europe 2011” Works of S. Inkatov are held in the Art Museum of Narva, «Cultural Property» of the Art Fund in Russia, at the «Comas» Gallery in Spain, Barcelona. At the Maardu Administration in Estonia and many private collections around the word. Now lives and works in Estonia
more hide
Pascal MAFFRE
Pascal MAFFRE Vote Number of votes: 1/50
Info:

Je peins depuis de nombreuses années au cours desquelles j'ai pu exposer en Europe et dans l'Océan Indien.La peinture est pour moi l'espace de la métamorphose. En venant sur Artsetter, je souhaite développer ma visibilité sur le net
more hide
Francesco Migliore
Francesco Migliore Vote Number of votes: 1/50
Info:

Voici une citation de Melki Rish qui resume ma peinture" La vie n’est pas seulement faite de noir et de blanc, de positif et de négatif. Elle est constituée d’une multitude de couleurs, de nuances et de vibrations différentes..." Melki Rish
more hide
tom yglesias
tom yglesias Vote Number of votes: 1/50
Info:

Exploring the coast of California for the right location and time, with focus on space , details and high resolution ( photographing with the PHASE ONE digital back camera and Carl Zeiss lenses. Education includes art studies at Univ.of Dallas, Dallas ,Texas and graduate art studies at the Univ. of Texas at Austin, Austin, Texas. Have exhibited at galleries such as : OK Harris Gallery N.Y.,Del Mar Gallery,Del Mar, Ca., Cambridge art National, Cambridge, Mass., Marin Arts Council, Marin, Ca. Art in General, N.Y., Soho Photo Annual, N.Y., Have placed large works for the Al-Faisaliah Center, Riyadh, Saudi Arabia and for Mr.& Mrs. Ambani, Mumbai, India. Currently increasing online exposure with galleries such as Art Setter.
more hide
Cédric Huwé
Cédric Huwé Vote Number of votes: 1/50
Info:

Je suis écrivain, je fais des nouvelles qui traitent d'un voyage initiatique dans les amours passées et contemporaines, les personnages sont connaissent les affres de l'amour et sont punis par les Dieux. Dans l'Age d'or publiée aux éditions Le Manuscrit (http://www.manuscrit.com/book.aspx?id=13883) et Il n'y a pas de muguets en octobre rouge aux éditions Edilivre (https://www.edilivre.com/il-n-y-a-pas-de-muguets-en-octobre-rouge-cedric-huwe.html), je peux montrer mes peintures, des dessins retouchés sur photoshop, qui donnent un air rafraichissant à mon oeuvre.Mon oeuvre représente des personnages néo-expressionnistes, haut en couleur, je les photographies et les repeins sur photoshop. Ils racontent des histoires, souvent sur la vie à la campagne, à la ville, concernant le vin ou la seigneurie. Il y a même le carnaval ou la vie monastique. Je souhaite devenir un Artiste Atsetter pour faire partager mon oeuvre car je dessine, peint et photographie depuis plusieurs années, je pense que Artsetter peut me faire connaitre à ses membres, ce qui est sympa pour partager ensemble créations et avis.
more hide
Marie Jose Jocktane
Marie Jose Jocktane Vote Number of votes: 2/50
Info:

Devenir Artiste Artsetter est très important pour pouvoir se comparer à d'autres artistes et je suis persuadée qu' Internet est le lieu de rencontre privilégié...Voilà l'une des raisons fondamentales de ma demande...Je peins depuis les années 2000 et plus le temps passe plus cette passion devient dévorante...Il me faut donc la partager et l'exposer pour en connaître la finalité.
more hide
Benjamin DE GLIMME
Benjamin DE GLIMME Vote Number of votes: 2/50
Info:

Benjamin est étudiant en droit, poète, artiste peintre (naïf/abstrait), dessinateur et graveur. Il consacre depuis son plus jeune âge la majeure partie de son temps libre à dessiner, peindre et écrire des poèmes et en compte déjà plus d'une centaine à son actif. Il est également le seul à avoir traduit de son vivant quelques poèmes d'un ami poète et écrivain: Cornelis Leonardus van der Pluijm (1954-2014). En 2015, il a rangé sa passion pour la poésie au profit du dessin et de la peinture. Il crée de façon spontanée, en secret dans sa chambre qui lui sert aussi d'atelier. À l'achèvement de chacune de ses oeuvres, il en ressent l'intériorité et doit marquer un temps d'arrêt. Un artiste de 23 ans dont les oeuvres abstraites/naïves sont déjà collectionnées en Belgique, en France, en Espagne, en Italie, en Allemagne, aux Pays-Bas et en Angleterre ! Artiste présent sur le marché national et international. Membre du Conseil National Belge des Arts Plastiques depuis 2016.
more hide
Paepen Léa
Paepen Léa Vote Number of votes: 1/50
Info:

L'art fait partie de ma vie depuis toujours. Aussi loin que je me souvienne, j'ai toujours dessiné. Depuis l'année dernière, je fait partie d'un atelier qui me permet d'améliorer mon travail d'amateur. J'avais envie de partager avec vous mon petit monde à moi où tout devient possible et où l'imagination est reine!!
more hide
drix philippe
drix philippe Vote Number of votes: 1/50
Info:

Dès le milieu du XIXè siècle, la photographie détrône la peinture dans son rôle de représentation fidèle de la réalité, et simultanément, l'impressionnisme prend son essor et délaisse la peinture objective académique, en privilégiant la vision subjective de l'artiste face à une réalité qui n'est plus vue pour ce qu'elle est, mais pour ce qu'elle inspire. Cependant, la photographie, dès ses débuts, se consacre aussi bien à l'objectivité documentaire qu'à l'illusion théâtralisée de scènes inventées, recherchant, à l'instar de la peinture, la subjectivité d'une vision personnelle : elle se fait alors photographie plasticienne, domaine d'inventivité foisonnante. Pinceaux, grattoirs, montages-collages, bains chimiques improbables, rien n'arrête les photographes plasticiens dans leur recherche d'images allant au delà du réel. Ma démarche s'inscrit dans ce cadre, mais elle est transposée dans le monde immatériel du numérique. A rebours des artistes photographes, la création d'une image photographique en tant que telle n'est pas pour moi une fin en soi, mais bien plutôt le point de départ d'un voyage où l'imagination chemine sans contrainte dans l'infinie variété des transformations pixographiques. C'est ainsi que mon travail repose toujours sur le choix d'une photographie numérique, dont l'intérêt artistique n'est ni nécessaire ni même bénéfique ; puis à l'aide d'un logiciel de retouche comme Gimp, je la modifie très profondément jusqu'à la dissoudre totalement dans une explosion de formes et de couleurs, sur lesquelles un travail complémentaire de composition peut alors s'appuyer : c'est le fameux "solve et coagula" des alchimistes, appliqué à la transmutation d'images pixographiques. On est donc là face à une forme moderne de palimpseste, en ce sens que la nouvelle image prend la place de l'ancienne, et qu'il n'y a aucune évidence de parenté entre les deux ; et pourtant, jamais l'image finale n'aurait pu être obtenue à partir d'une autre photographie mère. C'est donc, d'une certaine façon, un travail de photographe plasticien, mais poussé au delà des limites habituelles : et de fait, les recherches que j'ai pu faire sur Internet pour trouver des artistes ayant une démarche semblable à la mienne ont toujours échoué. Les artistes que l'on trouvent sont soit des graphistes qui créent des images numériques à dominante fantastique ou géométrique, soit des photographes plasticiens qui, numériquement, découpent, combinent et recomposent des photos pour produire des effets saisissants ou des scènes imaginaires. Ni les uns ni les autres, à ma connaissance, ne produisent des images analogues aux miennes quant au ressenti immédiat, qui découle à la fois d'une base photographique procurant une vérité de texture inimitable, et de transformations profondes détruisant généralement toute réalité figurative. Cette dualité vérité/irréalité engendre de facto une forte impression onirique, que je renforce parfois en peuplant l'image d'éléments étrangers, tirés par exemple (et entre autres) de la statuaire grecque : être œuvre, c'est installer un monde. Un monde onirique en l'occurrence, mais le rêve n'est-il pas l'un des facteurs les plus puissants de légitimité ? Lors de la création d'une image à partir d'une photographie, les très nombreuses transformations successives, notamment les premières, avec leur infinie variété dans les modalités d'application, contiennent intrinsèquement une grande part d'aléatoire, que je ne cherche pas à éviter, bien au contraire : il m'est ainsi impossible de prédéfinir un but lorsque je commence un travail. C'est ce qui me met à l'abri de la tentation de « convoquer » le public, qu'il faudrait sommer de contempler mes fantasmes, revendiqués comme des prismes de lecture structurants. Bien au contraire, je cherche plutôt à créer un monde onirique et intemporel, hors du siècle et étrange. Mon domaine est celui de l'évasion provisoire vers ces non-lieux que seul, l'œil peut habiter.
more hide
© 2010 Artsetter